Traitement des rides 

Qu’il s’agisse de personnes jeunes ou âgées, le visage peut dans ces différents cas présenter soit des signes de perte de volume liés au vieillissement, soit des phénomènes d’atrophie ou d’asymétrie.

Les produits de comblement connus tels que l’ acide hyaluronique, l’hydroxyapatite (Radiesse©), l’acide polylactique (New-Fill©, Sculptra©) peuvent apporter des solutions à ces problèmes fonctionnels ou esthétiques.

A côté de ces techniques existe un procédé qui permet d’ utiliser la propre graisse du patient. Prélévée à la canule par lipo-aspiration, la graisse doit être traitée pour être réinjectée à l’ endroit où l’on note une perte de volume. Cette solution est réversible puisque la graisse réinjectée va se résorber lentement.

Questions fréquentes

En quoi consiste le lipofilling appelé aussi lipostructure ?

Le lipofilling ou lipostructure consiste à utiliser la propre graisse du patient comme implant correcteur. La graisse est aspirée au moyen d’une seringue et réinjectée après manipulations dans les zones concernées. Le prélèvement se fait de préférence au niveau des genoux, de l’intérieur des cuisses, des hanches ou de la culotte de cheval. Au niveau du ventre, on note que les cellules graisseuses sont sensibles aux variations de poids et donc moins indiquées pour ce procédé ? Le tissu graisseux prélevé est rincé puis centrifugé précautionneusement de façon à garder les cellules graisseuses intactes et vivantes et éliminer le surnageant non cellulaire. Ces cellules peuvent alors être réinjectées dans la zone souhaitée. Une partie des cellules graisseuses injectées va se résorber pendant la première semaine c’est pourquoi une légère « surcorrection » est nécessaire.

D’où provient la graisse réinjectée ?

Des genoux, de l’intérieur des cuisses, des hanches ou de la culotte de cheval.

Quelles zones peut-on traiter ?

Au niveau du visage, le lipofilling réalise des comblements de creux mais peut également être utilisé pour une augmentation de volume des lèvres. Au niveau du corps, la graisse peut servir à combler des pertes de volume liées à des traumatismes (chutes, hématomes ), des interventions, voire à augmenter le volume des seins.

Quel traitement la graisse doit-elle subir ?

Rinçage au sérum physiologique et centrifugation pour séparation des cellules et de la graisse.

Le traitement est-il rapide ?

Il faut compter environ 2 heures.

Les résultats sont-ils durables ?

Plus durables que les produits de comblement de synthèse mais non définitifs. En effet, il s’agit ici d’une réelle greffe de cellules vivantes qui vont donc, pour un certain nombre d’entre elles, garder le pouvoir de survivre et de se multiplier (cf. les cellules- souches présentes dans le tissu adipeux) .

Quels sont les effets secondaires ?

Rougeurs, oedèmes (gonflements) et ecchymoses au niveau des zones injectées. Au niveau des zones de prélèvement, la période post-opératoire correspond à celle d’une liposuccion localisée.

Quand peut-on reprendre le travail ?

Cela varie en fonction des zones traitées.

Y a-t-il des contre-indications ?

La grossesse, les infections, la prise de médicaments anti-coagulants sont bien sûr les contre-indications principales. De toute façon, l’anamnèse (antécédents médicaux et chirurgicaux) et l’examen clinique déterminent la décision finale.

Quand pratiquer ce traitement ?

L’âge n’est pas le seul facteur décisionnel, tout dépend de la localisation et du but recherché.

PHOTOS

On trouve des photos de résultats de traitements sur beaucoup de sites internet, et pourtant leur présence est désormais condamnée par l’Ordre des Médecins et la loi belge. C’est la raison pour laquelle nous n’en montrons pas ici. Par contre, il est légitime que vous obteniez des informations personnalisées sur les sujets qui vous préoccupent. Lors de votre consultation, de nombreuses photos vous seront montrées, afin que vous puissiez juger et apprécier les résultats.

Vous souhaitez des explications et des précisions vous concernant personnellement? Venez nous rencontrer en consultation.